Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 01:32

Spirou vient de fêter ses 74 ans !

 

J'en profite donc pour vous montrer les quelques fausses couvertures que j'ai réalisées depuis ces derniers mois !

 

On commence avec la mauvaise tête...

 

TETE.jpg

 

mauvaise.JPG

 

 

On enchaîne avec le Gorille a bonne mine...

 

11legorilleabonnemine1e.jpg

 

gorille.JPG 

On poursuit avec Virus...

31virus1erplateo1984.jpg

 

virus.JPG 

 

Et on termine avec un petit cross-over avec le plus célèbre des amnésiques de la BD !

 

xiii_rouge.jpg

 

groom.JPG

 

 Et voici le pitch de l'album...

 

Spirou et Fantasio : Groom total

Par alaind d’après Franquin, Vance et Van Hamme

 

Sur les côtes de Palombie, Tapamilastico, un brave pêcheur local, découvre le corps inerte de Spirou.

Ce dernier est blessé à la tête et porte un Z tatoué vers la clavicule gauche.

Que signifie ce tatouage ?

Z comme Zorglub ?

Comme Zantas ?

Comme Zut alors ?

Nul ne le sait !

Ni même Spirou puisque ce dernier est amnésique !

Et là, ça se complique : Spirou est pris en chasse par une organisation de tueurs dirigée par l’Ankouste, puis il est accusé d’avoir assassiné le Maire de Champignac, puis il apprend qu’il est le fils illégitime de Monsieur Duplumier et que ce dernier est en fait à la tête du complot des Z qui vise à instaurer une dictature fasciste dans tout le système solaire !

Spirou sauvera-t-il la galaxie ?

Retrouvera-t-il la mémoire ?

Bien sûr… mais au bout de 20 albums (dont 12 qui sont inutiles...)

 

Ces couvertrures sont visibles depuis un bon moment déjà sur le site Inedispirou.

Allez y jeter un oeil, il y en a plein d'autres !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans Pastiche 51
commenter cet article

commentaires

Christian 22/04/2012 11:41

Juste énorme.

Présentation

  • : Le blog de alain
  • Le blog de alain
  • : Vous avez devant vos grands yeux pétillant de malice, le résultat de nombreuses heures passées à gribouiller fiévreusement de mes petits doigts boudinés. Allez-y, délectez-vous, c'est moi qui régale !
  • Contact

Recherche