Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 22:32

Dans ma chronique d’aujourd’hui, je vais m’adonner à l’autosatisfaction béate, au culte de mon égo, à une branlette cérébrale, quoi !

 

Tout d’abord, ces quelques lignes ont l’immense honneur de figurer dans la 70è chronique du Vendredi !

Pour être franc, je n’aurais jamais pensé, jadis, lorsque que mon cortex pétri de génie et d’humilité inventa ladite chronique, que j’écrirai autant de chronique (oups, ça fait deux fois « chronique » dans la même phrase, cette redondance est indigne de l’érudit que je suis…) !

 

Après des débuts modestes (mais prometteurs), la chronique du Vendredi a su se hisser au rang de pur chef-d’œuvre littéraire et ce par le truchement de la pugnacité de mon talent !

 

N’ayons pas peur de mots, La chronique du Vendredi® (oui, c’est désormais une marque déposée, que voulez-vous, les affres du succès…)… je disais La chronique du Vendredi™ (une marque qui est d’ailleurs cotée en bourse…)… reprenons, La chronique du Vendredi®™ (s’écrit désormais en lettres dorées…)… bon, je vais bien arriver à la finir cette phrase, La© chronique du™ Vendredi (…en doré, mais toujours en Arial, j’ai su rester simple…)… où en étais-je ?... ah oui, La chronique® du Vendredi™ est aujourd’hui un monument majestueux et incontournable de la culture !

 

D’ailleurs, vous ne vous y êtes pas trompés, crédules lecteurs, puisque cette semaine… tenez-vous bien (on va passer à un autre onanisme intellectuel…)… cette semaine, nous avons dépassé la barre des 10'000 visiteurs !!!

 

Je suis tout rongé d’orgueil et de fierté à l’idée que 10'000 âmes aient pu se délecter de mes traits d’esprits grandioses et imagés !

 

J’ai alors consulté les statistiques de mon blog afin d’être sûr que ce n’était pas ma mère qui s’était connecté 10'000 fois pour me faire plaisir, et j’ai pu déduire les affirmations suivantes :

 

47% des visiteurs sont des fans absolus qui connaissent l’adresse de mon blog par cœur et qui viennent uniquement car ils se sentent plus intelligents en lisant le niveau lamentable de mes gags à la con.

 

28.2% sont des fans de Blake et Mortimer qui ne rêvent que de me casser la gueule pour avoir ridiculisé leurs héros favoris.

 

23% sont des fans de Tintin qui, éberlués, ne comprennent toujours pas pourquoi un certain Nick Rodwell ne m’a toujours pas atomisé la tronche à grands coups de procès.

 

8% sont des fans de Franquin qui se disent que, décidément, ce dernier avait vraiment du talent.

 

13% sont des poussins et des vers de terre qui brûlent chaque dimanche un cierge pour que je ne propose plus de scénarios à leur auteur.

 

11.735% cherchaient un dessin du pont du Gard.

 

7% sont des amateurs de théâtre qui se disent qu’ils ne vont pas aller voir une pièce écrite par un type qui a un humour aussi naze.

 

22% ont atterri là par erreur et se disent que Google est vraiment un moteur de recherche de merde.

 

0.85% n’ont pas internet.

 

12% ont tapé des termes obscènes et ne sont plus jamais revenus sur mon blog car on n’y trouve pas de femmes à poil.

 

2% d’entre vous sont attentifs et auront remarqué qu’on est déjà à 174.785%...

 

 

Parmi tous ces fidèles d’entre les fidèles, il y en a un qui est plus acharné que tous !

Il me visite au moins 12 fois par jour et semble goûter à cet humour avec délectation !

Grâce à mes connaissances poussées en informatique, j’ai pu retrouver sa trace et découvrir qui c’était :

 10000

 

PS : cette chronique véridique à 174.785%.

(Et le premier qui me dit que 10'000 visites en deux ans d’activité, c’est de la crotte de yack, je l’enverrai proprement aller se faire foutre car j’aime pas les gens qui ont raison…)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Boris 04/05/2010 17:45


Mégalomane!!! J'adore...


Catherine 02/05/2010 18:01


mdr...


Présentation

  • : Le blog de alain
  • Le blog de alain
  • : Vous avez devant vos grands yeux pétillant de malice, le résultat de nombreuses heures passées à gribouiller fiévreusement de mes petits doigts boudinés. Allez-y, délectez-vous, c'est moi qui régale !
  • Contact

Recherche