Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 12:44
Figurez-vous que cette deuxième chronique du Vendredi n'aurait pas lieu d'être !

En effet, certains acteurs se prélassant honteusement sur les plages corses, nous avons dû reporter notre répétition hebdomadaire.

Donc j'aurais eu mille fois le temps de faire un petit dessin avec la finesse et le talent qui me caractérisent.

Mais je ne l'ai pas fait !

Il me faut donc trouver une excuse valable pour me justifier !

Voici donc une série d'excuses tout à fait crédibles, et ça ne marche pour à peu près tout  :

« Je n’ai pas fait de dessin hier soir parce que… »

 

-          je me suis fait écraser par un tank rentrant joyeusement du bistrot à la caserne de Bière

 

-          on a cambriolé mon appartement et volé tous mes crayons

 

-          ma grand-mère est morte (c’est vrai, mais depuis 10 ans maintenant, alors, ça vaut pas…)

 

-          suite à une épidémie de dysenterie à Pampigny, la STEP a été détruite par un tsunami de matières fécales et tout le village a été inondé, mon foyer y compris

 

-          je devais prendre ma douche annuelle

 

-          ma femme a été enlevée par des extra-terrestres (ils me l’ont vite rendue, pas fous les mecs !)

 

-          une explosion nucléaire a détruit ma gomme

 

-          je me suis perdu dans la forêt, alors j’ai semé des cigarettes pour retrouver mon chemin, mais les petits zoiseaux sont des gros toxicomanes et ont fumé toutes mes clopes alors j’ai du passer la nuit chez la Belle au Bois Ronflant, donc j’ai pas fermé l’œil et je suis donc crevé aujourd’hui alors j’ai bu 36 cafés avec de l’assugrine parce que je pense à mon taux de cholestérol qui est beaucoup trop haut pour un jeune éphèbe de mon âge


PS : bien sûr cette chronique n'est pas à 100% véridique !
Par exemple, les martiens ont gardé ma femme, elle fait super bien à manger...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de alain
  • Le blog de alain
  • : Vous avez devant vos grands yeux pétillant de malice, le résultat de nombreuses heures passées à gribouiller fiévreusement de mes petits doigts boudinés. Allez-y, délectez-vous, c'est moi qui régale !
  • Contact

Recherche